COVID-19

Main Content

17 février 2022

Mettre à jour : Modification aux mesures frontalières

Le 15 février 2022, le gouvernement du Canada a annoncé une série de modifications aux mesures frontalières ce qui signale le début des allègements des restrictions en matière de voyage, effective à partir du 28 février 2022 à 00 h 01 (HNE) :

  • Le programme de surveillance du dépistage obligatoire sera assoupli pour tous les voyageurs vaccinés. Cela signifie que les voyageurs arrivant au Canada en provenance de n’importe quel pays et considérés comme entièrement vaccinés seront choisis au hasard pour le dépistage à leur arrivée. De plus, les voyageurs ne seront désormais plus tenus de rester en quarantaine en attendant le résultat de leur test.
    • Les enfants de moins de 12 ans qui voyagent avec des adultes considérés comme entièrement vaccinés seront toujours exemptés de la mise en quarantaine, sans condition. Par exemple, ils n’auront plus à attendre 14 jours avant de pouvoir fréquenter l’école, la garderie ou un camp.
    • Les voyageurs non vaccinés devront toujours se soumettre à un test à leur arrivée et au jour 8 de leur séjour ainsi qu’à une quarantaine de 14 jours. Les ressortissants étrangers non vaccinés n’auront pas la permission d’entrer au Canada à moins de répondre à l’une des quelques exemptions.
  • Les voyageurs auront la possibilité d’utiliser le résultat d’un test de détection rapide des antigènes de la COVID-19 (effectué le jour avant leur vol ou leur arrivée à la frontière terrestre ou par voie maritime) ou le résultat d’un test de dépistage moléculaire (effectué au maximum 72 heures avant leur vol ou leur arrivée à la frontière terrestre ou par voie maritime) pour répondre aux exigences préalables à l’entrée. Il ne suffit pas d’effectuer un test de détection rapide des antigènes au domicile pour répondre aux exigences à l’arrivée; il doit être autorisé dans le pays dans lequel on se l’est procuré, et il doit être administré par un laboratoire, ou un organisme de la santé, ou par des services en télésanté.
  • Le gouvernement du Canada fera également passer ses conseils de santé aux voyageurs du niveau 3 au niveau 2. Cela signifie que le gouvernement ne recommandera plus aux Canadiens d’éviter les voyages à des fins non essentielles.
    • Les voyageurs doivent comprendre les risques qui sont toujours associés aux voyages internationaux en raison de l’incidence élevée d’Omicron et prendre les précautions nécessaires.
    • Le 28 février 2022 à 16 h (HNE), l’avis aux navigateurs aériens (NOTAM) de Transports Canada limitant où les vols internationaux transportant des passagers pouvant arriver au Canada prendra fin. Cela signifie que les vols internationaux transportant des passagers auront l’autorisation d’atterrir dans tous les autres aéroports canadiens qui sont désignés par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour recevoir des vols de passagers internationaux.

Le communique de presse se trouve ici .