Sondage

Main Content

Prononcez-vous sur la composition du Conseil d’administration de CICan

Collèges et instituts Canada (CICan) revoit en ce moment la composition de son conseil d’administration pour s’assurer que les administrateurs et administratrices ont les habiletés, les compétences et les perspectives optimales pour diriger l’association. Afin d’éclairer ses décisions, le conseil souhaite obtenir l’avis des membres sur la taille idéale du conseil, les filières de recrutement des administrateurs ou administratrices et les postes de direction au sein du conseil.

Tel qu’annoncé aux membres lors de la dernière assemblée générale annuelle, il est sain pour les organisations de revoir périodiquement leurs politiques, pratiques et structures de gouvernance. Cet examen périodique de la gouvernance est aligné avec le renouvellement des plans stratégiques quinquennaux de l’organisation.

Actuellement, le conseil est composé de dirigeants et de dirigeantes d’établissements membres et de représentants ou représentantes d’autres secteurs : 12 administrateurs et administratrices internes élus (2 pour chaque région de CICan*) et de 4 à 6 administrateurs et administratrices publics élus de différents secteurs et industries.

Le conseil s’est fourni d’une matrice de compétences afin d’identifier une variété de perspectives, d’opinions, de compétences et de diversité souhaitées au sein du conseil, en plus d’une représentation régionale. Équilibrer la matrice des compétences s’est avéré être un défi avec le modèle actuel qui délègue la sélection des administrateurs et administratrices internes élus issus d’établissements membres aux différentes régions.

Le conseil propose de modifier la composition de sorte qu’il y aurait 6 administrateurs ou administratrices internes élus (une personne pour chaque région de CICan*) afin de maintenir la représentation régionale, et que les autres administrateurs et administratrices seraient sélectionnés au moyen d’un processus de recrutement et de mise en candidature ouvert et transparent garantissant les habiletés et compétences requises au sein du conseil. Ces autres administrateurs et administratrices comprendraient des dirigeants et dirigeantes d’établissements membres ainsi que des individus issus de différents secteurs et industries. Les administrateurs et administratrices provenant des établissements membres constitueraient tout de même une majorité au CA. Suite à la consultation, le conseil d’administration présentera un Règlement administratif modifié aux membres en vue de son adoption.

Cette évolution vise à renforcer la gouvernance de CICan en favorisant une direction fondée sur les compétences, tout en veillant à ce qu’une variété de membres d’un peu partout au pays aient toujours voix au chapitre dans la direction de leur association.

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec Denise Amyot, Présidente directrice générale, CICan.

Sondage

Pour vous prononcer sur la composition du Conseil d’administration, répondez à ce très court sondage et surveillez les occasions de vous prononcer sur les médias sociaux. La consultation se déroulera du 23 août au 31 octobre.

Les questions reposent sur l’hypothèse qu’au moins 6 administrateurs ou administratrices (un (e) par région) seront sélectionnés par les membres de cette région. Nous sollicitons les commentaires de nos membres pour éclairer les décisions concernant les modifications à apporter au Règlement administratif au sujet des autres postes.

*Le Règlement administratif de CICan, section 3.5 dit : 3.5 Représentation régionale – Membres de catégorie A.

a)Aux fins de la nomination des administrateurs, les membres de catégorie A de l’organisation sont répartis dans les six (6) régions suivantes :

  1. la Colombie-Britannique et le Yukon;
  2. l’Alberta et les Territoires du Nord-Ouest;
  3. le Manitoba, la Saskatchewan et le Nunavut;
  4. l’Ontario;
  5. le Québec;
  6. le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador et l’Île-du-Prince-Édouard.

b) Un membre de catégorie A qui est situé à l’intérieur des limites géographiques d’une région est inscrit en tant que membre de la région en question.