COVID-19

Main Content

29 juillet 2021

Pour les étudiants internationaux : mises à jour des politiques de voyage

CICan a le plaisir de vous communiquer les récents changements apportés par le Canada à ses exigences en matière de voyage. En complément aux communiqués de presse du 5 juillet et du 19 juillet, et au document d’information portant sur les étudiants étrangers, une conférence de presse virtuelle a récemment été tenue par des représentants officiels du gouvernement fédéral afin d’informer le public des changements à venir. Ces changements devraient être confirmés lors de la prochaine actualisation des décrets d’urgence liée à la COVID-19.

  • À compter du 5 juillet 2021, les voyageurs admissibles à se rendre au Canada qui ont reçu les doses recommandées d’un vaccin autorisé ne sont pas tenus de se mettre en quarantaine, de faire un test de dépistage le huitième jour de leur arrivée, ni de séjourner dans un hôtel autorisé par le gouvernement en attendant de recevoir les résultats de leur test de dépistage d’arrivée.
  • À compter du 9 août, les citoyens et les résidents permanents des États-Unis qui résident actuellement dans ce pays pourront se rendre au Canada à des fins discrétionnaires à condition d’avoir reçu les doses recommandées d’un vaccin autorisé par le Canada. Les avions en provenance de l’étranger pourront atterrir dans cinq aéroports canadiens supplémentaires : Halifax, Québec, Ottawa, Winnipeg et Edmonton. Aucun voyageur à destination du Canada ne sera tenu de séjourner à son arrivée dans un hôtel approuvé par le gouvernement qu’il ait été vacciné ou non au préalable. Tous les voyageurs seront toutefois dans l’obligation de présenter le résultat d’un test de dépistage moléculaire de la COVID-19 effectué avant leur départ pour le Canada. Les résultats de test positif sont acceptés à condition d’avoir été effectués de 14 à 180 jours avant le départ pour le Canada. Dans certains aéroports, les voyageurs vaccinés selon les exigences canadiennes n’auront pas à subir de test de dépistage à leur arrivée à moins d’avoir été choisis pour un dépistage aléatoire.
  • Les vols directs en provenance de l’Inde resteront suspendus jusqu’au 21 août minimum. L’équipe de CICan continue ses démarches auprès des représentants du gouvernement pour s’assurer que les couloirs de vol entre le Canada et l’Inde rouvriront le plus tôt possible.
  • À compter du 7 septembre, si la situation épidémiologique du Canada reste favorable relativement à la COVID-19, le gouvernement envisage d’ouvrir les frontières du pays à tout voyageur, quelle que soit leur provenance, à condition d’avoir reçu les doses recommandées d’un vaccin autorisé par le Canada. Les titulaires d’un permis de travail post-diplôme qui n’ont pas reçu d’offre d’emploi et les étudiants inscrits à un programme de courte durée qui ne nécessite pas un permis d’études pourront de ce fait se rendre au Canada. Attention: tous les voyageurs y compris les étudiants étrangers doivent disposer d’un plan adéquat de quarantaine et être prêts à se mettre en quarantaine pour le cas où ils ne satisferaient pas aux conditions nécessaires à son exemption.

Ces derniers mois, nous avons notamment centré notre travail de défense des intérêts de nos membres sur l’augmentation du nombre d’aéroports pouvant accepter les vols internationaux et sur l’élimination du séjour obligatoire dans un hôtel autorisé par le gouvernement. Nous continuons à suivre de près les avertissements officiels destinés aux voyageurs de l’étranger, à travailler avec des fonctionnaires pour se faire une meilleure idée de l’évolution de la situation et à défendre les intérêts de ses membres. Nous sommes notamment au fait de certaines incohérences de la part des compagnies aériennes qui n’autorisent pas certains étudiants étrangers à embarquer. Nous sommes en contact avec les représentants officiels pertinents de l’ASFC et de Transport Canada afin de s’assurer que les compagnies aériennes sont informées comme il se doit des politiques actuelles de voyage et qu’elles les appliquent de manière cohérente.