COVID-19

Main Content

5 août 2021

Pour les étudiants internationaux : mises à jour à propos des voyages à destination du Canada

Ces dernières semaines, des établissements membres de CICan ont rapporté plusieurs cas d’étudiantes et d’étudiants internationaux auxquels on avait refusé l’accès à bord d’avions en partance pour le Canada.

Ce refus s’explique par un manque de cohérence de la part du personnel aérien dans son interprétation des politiques et directives officielles du gouvernement canadien. Pour remédier à cette situation, notre association s’est mobilisée de façon prioritaire pour en traiter directement avec les représentants officiels concernés. Au cours de ces deux derniers jours, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et Transports Canada ont donc rappelé aux compagnies aériennes les exigences officielles à satisfaire pour les voyageurs qui se rendent au Canada, notamment quelle était la documentation requise, et ils ont réitéré le fait que la décision ultime d’établir si l’étudiant ou l’étudiante remplissait les conditions requises devait être prise par un représentant du gouvernement au port d’entrée.

Bien que nous ayons plaidé afin que les étudiants et étudiantes soient autorisés à arriver au Canada suffisamment de temps à l’avance pour pouvoir faire une quarantaine et s’installer, nous savons que l’ASFC a transmis des directives aux compagnies aériennes selon lesquelles les étudiants et étudiantes qui arrivaient plus de quatre (4) semaines avant le début officiel de leurs cours pourraient se voir refuser l’entrée au pays. On y fait aussi état d’exceptions possibles pour les individus qui n’auraient pas été en mesure de réserver leurs vols durant cette fenêtre de quatre semaines. Enfin, on y recommande d’évaluer chaque cas séparément. Nous avons demandé à ce que ces directives soient rendues publiques.

Nous continuerons de nous entretenir avec les représentants de l’ASFC et de Transports Canada afin de nous assurer de l’efficacité des communications avec les compagnies aériennes et d’une application cohérente des politiques de voyage. Nous vous invitons par ailleurs à nous faire part de toute situation problématique à laquelle vos étudiants et étudiantes peuvent se heurter.