Partenariats internationaux
Sub Menu

Main Content

Mise à jour sur les activités de la direction des Partenariats internationaux

De novembre 2018 à janvier 2019

Nouvelle stratégie canadienne en matière d’éducation internationale

La nouvelle stratégie canadienne en matière d’éducation internationale

Dans l’Énoncé économique de l’automne 2018, le gouvernement fédéral s’est engagé à élaborer « déployer une nouvelle stratégie d’éducation internationale, avec la collaboration d’Affaires mondiales Canada et d’Emploi et Développement social Canada, en vue de développer davantage de compétences et d’offrir des formations qui contribuent à l’essor de notre commerce international et à la multiplication de nos liens à l’étranger ». Depuis, la Direction de l’éducation internationale d’AMC (AMC) a sollicité CICan et d’autres organisations afin que celles-ci lui fournissent leurs premiers commentaires en préparation de futures consultations officielles. En raison du bref délai qui lui était donné, CICan a travaillé avec son comité consultatif international afin d’être en mesure de répondre à la liste des questions soumises. Dans le même ordre d’idées, à la demande d’Emploi et Développement social Canada, CICan et Universités Canada ont préparé une proposition conjointe concernant la mise en œuvre d’un programme de mobilité à l’étranger et se sont entretenues avec divers fonctionnaires à ce sujet, CICan veillant à s’assurer que les besoins particuliers des apprenants des collèges et des instituts y soient pris en considération.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Alain Roy

Mesures pour favoriser l’obtention d’un permis d’études et autres activités pour appuyer le recrutement d’étudiants

Expansion du Volet direct pour les études (VDE)

CICan continue ses pourparlers avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et les établissements financiers canadiens concernant l’expansion du programme VDE. Le Ministère a récemment indiqué qu’il était favorable au lancement d’un VDE là où les outils financiers nécessaires étaient disponibles. Nous nous attendons à ce que le gouvernement publie plus d’information à ce sujet d’ici avril ou mai. En attendant, nous travaillons avec le bureau des visas de Sao Paulo à la mise en place de mesures facilitant le processus au Brésil, sachant toutefois que, jusqu’à présent, aucun partenaire financier ne s’est encore engagé fermement à apporter son soutien. Aucune date butoir n’a été identifiée pour le moment et nous vous tiendrons informés de l’avancement des démarches.

Selon IRCC, 9562 étudiants ont effectué une demande au titre du VDE entre le 1er juin et le 30 septembre 2018. Sur ce nombre, 50 % ont présenté une demande de permis d’études pour une inscription dans un collège ou un institut (Philippines – 86 % ; Inde – 72 % ; Vietnam – 55 % ; Chine – 6 %). Le taux d’approbation générale des candidats à l’admission dans un collège ou un institut était de 93 %. Nous continuerons le suivi de ce dossier de près et, dès qu’il y a du nouveau, nous vous en tiendrons informés.


IRCC : Nouvelles directives concernant l’exécution des programmes

Le 7 janvier 2019, IRCC a publié les nouvelles directives à suivre pour savoir si un titulaire de permis d’études respecte ou non les conditions assorties à son permis. Ces directives, accessibles à partir du lien suivant Permis d’études : évaluation des conditions liées à un permis d’études, respectent le régime de conformité auquel sont assujettis les étudiants internationaux. Ce régime a été lancé en 2014 après des modifications apportées au règlement exigeant que tout titulaire d’un permis d’études poursuive activement ses études pendant son séjour au Canada. CICan avait été consulté à ce sujet au début de 2017 et avait transmis les documents pertinents à ses membres en vue d’obtenir leurs commentaires.


IRCC : Expansion de la collecte de données biométriques

Depuis le 31 décembre 2018, IRCC a étendu la collecte de données biométriques aux candidats souhaitant obtenir un permis d’études, et ce pour tous les pays, à l’exception des États-Unis. CICan continue de travailler de façon proactive avec le Ministère afin de veiller à ce que ces nouvelles exigences s’appliquent sans trop d’effets négatifs sur les établissements et les étudiants qu’ils recrutent. CICan maintien donc la communication avec les fonctionnaires du Ministère, attirant leur attention sur les enjeux et les problèmes soulevés par nos membres et en organisant des webinaires destinés aux diverses parties pour permettre de s’informer mutuellement à ce sujet. S’il est vrai que le nouveau règlement concernant la collecte de données biométriques constitue un moyen important de garantir l’intégrité du processus de demande de permis d’études tout en contribuant à l’alignement du Canada à cet égard sur nombre de ses concurrents importants, il entraîne cependant une augmentation des frais pour les étudiants et rend la démarche pour la demande de permis d’études plus difficile pour ceux qui vivent en dehors de grands centres urbains où sont localisés généralement les bureaux des visas. C’est notamment le cas pour des centaines d’étudiants de l’île de la Réunion (et de bien d’autres étudiants des régions rurales et éloignées) qui font chaque année une demande et sont obligés de se rendre à l’île Maurice pour y fournir leurs données biométriques. S’il est vrai que le Ministère s’est montré ouvert aux commentaires qui lui ont été transmis et à l’adoption de solutions créatives, CICan poursuit néanmoins son travail de représentation afin que soient mises en place des options plus accessibles, comme des bureaux de visa mobiles, pour desservir les intéressés de régions rurales et éloignées.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Andrew Champagne


Recherche sur les pays émergents comme bassins potentiels de recrutement d’étudiants internationaux pour les collèges et les instituts

CICan poursuit ses recherches sur ce sujet. Elle envisage de soumettre son rapport préliminaire pour révision à son comité consultatif international en février 2019 et de diffuser par la suite le rapport définitif auprès de ses membres au mois de mars2019. Elle planifie également des webinaires et des séances d’information au programme de son Congrès annuel afin d’examiner avec ses membres le contenu du rapport et d’en discuter.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Andrew Champagne

Développement des affaires – Aperçu des divers projets

Colombie : Contrat à impact social sur le développement.

Prenant appui sur le succès de son Projet pilote de compétences essentielles et finance sociale, CICan se penche actuellement sur la création d’un contrat à impact social sur le développement (CIS) qui conduirait à de nouveaux moyens de motiver des partenariats à l’étranger. Les CIS visent à inciter les investissements privés (p. ex. de fondations, d’investisseurs) axés sur l’obtention de résultats concrets en matière de développement. Les investisseurs intéressés collaborent avec des réalisateurs de projets tels que CICan et ses membres pour l’obtention de ces résultats. Une fois les résultats attendus obtenus, une Agence de développement telle qu’AMC peut alors rembourser les investisseurs de leur placement initial, assorti d’une prime, en fonction des résultats démontrés.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Camille Joseph Khoury.


Afrique de l’Est : Conceptualisation d’un programme de développement des compétences et d’autonomisation en Afrique de l’Est

CICan travaille actuellement à l’élaboration d’un projet régional d’envergure concernant l’Afrique de l’Est en vue d’appuyer les divers projets d’intégration du corridor Nord (Northern Corridor Integration Projects ou NCIP) visant à relier le port de Mombasa au reste du Kenya, à l’Ouganda et au sud du Soudan, et dans lesquels le Burundi, l’Éthiopie et la Tanzanie jouent un rôle d’observateurs. Un député fédéral canadien a fait part à CICan de son intérêt pour ce plan et entend le promouvoir au sein du gouvernement et auprès d’AMC.


Mozambique, Uganda, Somalie : Appel de propositions d’AMC

Éliminer les obstacles et améliorer la qualité de l’éducation des femmes et des filles dans les pays fragiles, en situation de crise et aux prises avec des conflits

CICan a noué un partenariat avec une O.N.G. canadienne pour donner suite à un appel de propositions lancé par AMC en décembre 2018. CICan et plusieurs de ses membres entendent mettre à profit l’expérience qu’ils ont acquisau Mozambique tout en développant de nouveaux ancrages au Uganda et en Somalie. Une intervention au Uganda et en Somalie (plus précisément dans le Somaliland) donnerait l’occasion de mettre à l’essai des approches novatrices à l’offre de services d’éducation dans des pays fragilisés. La proposition, à soumettre au plus tard le 13 février 2019, portera sur une initiative quinquennale d’environ 15 millions de dollars, dont la moitié environ reviendrait à CICan.


Turquie, Géorgie, Azerbaïdjan : Mission exploratoire – opportunités de développement de projets

CICan a été invité par AMC à étudier les débouchés possibles de projets en Turquie, en Géorgie et en Azerbaïdjan lors d’une tournée prévue à cet effet en février 2019. Il pourrait s’agir de services de formation pédagogique contractuels, de l’élaboration de programmes d’études et d’autres services liés à l’enseignement et à la formation technique et professionnelle (FTP), secteur d’activité émergent dans ces trois pays.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Camille Joseph Khoury.


Programme Opportunités mondiales pour les associations (OMA)

Début janvier, CICan a présenté une demande de financement à AMC dans le cadre du soutien apporté aux associations pour le développement de leurs activités à l’international. La demande porte sur le financement de deux initiatives se développant à partir de partenariats existants et pouvant ouvrir des possibilités à ses membres.

Première enveloppe : Partenariat tripartite entre CICan, la Chine et l’Afrique de l’Ouest
CICan travaille depuis plusieurs années avec l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à la possibilité de création d’une école polytechnique dans un des pays de l’Union. Celle-ci servirait de centre d’excellence pour la formation technique et professionnelle et l’harmonisation régionale du développement des compétences. Au cours de récentes discussions avec la Chinese Education Association for International Exchange (CEAIE), celle-ci s’est montrée réceptive à l’idée de nouer un partenariat tripartite avec l’UEMOA pour créer cette école.

Deuxième enveloppe : Démarches préliminaires à la création d’un centre d’EFTP Canada-Chine en Chine
Les collèges et les instituts canadiens sont activement présents sur le marché chinois et le système de formation professionnelle canadien jouit d’une solide réputation. Ils doivent à présent faire face à la concurrence de plus en plus forte de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Australie. Une recommandation issue d’un rapport d’étude financé par l’OMA l’année dernière, propose d’instaurer en Chine une plateforme ou un mécanisme officiel pour promouvoir systématiquement le mode d’EFTP adopté au Canada et de développer ainsi des débouchés pour les collèges. Cette seconde enveloppe aurait pour objectif de financer une partie des démarches préliminaires à cet effet.


Asie : Récents développements concernant les relations du Canada avec la Chine

Vous avez certainement tous suivi les récents développements concernant les relations du Canada avec la Chine. Pour autant que nous le sachions, nos activités de partenariat en matière d’éducation n’ont pas été perturbées et nous avons confiance que les liens solides que nous avons établis avec les établissements d’enseignement chinois sur la base de discussions régulières, ouvertes et respectueuses ne seront pas affectés par les tensions actuelles. CICan a récemment été en contact avec la China Education Association for International Exchange (CEAIE). Celle-ci reste optimiste, s’attendant à ce que la situation actuelle n’affecte pas nos partenariats éducatifs. Cela dit, nous comprenons tout à fait que le personnel de nos établissements qui ont planifié de se rendre en Chine se sente préoccupé, compte tenu de la place accordée ces derniers temps dans l’ actualité quant aux Canadiens récemment détenus.

Voici le dernier avis publié par AMC concernant les voyages en Chine le 14 janvier 2019.CICan poursuivra, pour sa part, les activités et les déplacements planifiées en Chine, tout en menant une évaluation des risques au cas par cas. Elle fait toutefois preuve d’une grande prudence pour le personnel entretenant des liens avec le gouvernement du Canada, celui ayant eu ou ayant toujours des liens avec le secteur de la sécurité ou tout autre secteur sensible.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Darrin Caron


Éducation en soins de santé interprofessionnelle

En collaboration avec un groupe d’organismes de soins de santé, CICan met au point le concept d’éducation en soins de santé interprofessionnelle comme produit « commercialisable ». Le vieillissement de la population en Asie est à présent une préoccupation ; il est donc crucial qu’on y dispose de services de soins de santé abordables et efficaces. Le Canada dispose d’une solide réputation en la matière et a de l’expérience dans la prestation de services de soins de santé interprofessionnels intégrés, ce qui lui permet d’être bien placé dans ce secteur d’activité. Le produit à l’étude sera une solution intégrant plusieurs aspects : élaboration de politiques, établissement de partenariats entre le secteur éducatif et le secteur des soins de santé, élaboration de programmes d’études et de formation. Une fois qu’il sera finalisé, nous préparerons un document de commercialisation que nous utiliserons auprès des représentants régionaux de la Banque asiatique de développement (BAD) afin de leur présenter les capacités de CICan en matière d’éducation en soins de santé.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Darrin Caron


Prochaine visite de délégués bangladais en voyage d’études au Canada

CICan travail avec le ministère de l’Éducation du Bangladesh afin de mieux le familiariser au système d’éducation canadien. Le voyage d’études commencera en Colombie-Britannique puis se poursuivra en Ontario. Le ministère de l’Éducation bangladais souhaite que ses représentants puissent rencontrer des représentants officiels de ministères de l’Éducation de provinces canadiennes en vue de discuter des initiatives d’assurance de la qualité, des mécanismes d’approbation des programmes et enfin du financement de ces derniers. Le voyage d’études comprendra également plusieurs visites de collèges, avec une présentation de ces derniers. Pour conclure ce voyage d’études, les délégués bangladais seront invités au Congrès annuel de CICan en mai.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Darrin Caron


Kenya

CICan a été invitée par le centre kenyan de recherche sur le développement international – bureau régional de l’Afrique subsaharienne, à lui soumettre, en collaboration avec le Rift Valley Technical Training Institute et l’organisme Linking Industry with Academia (LIWA), une proposition concernant la gestion d’un fonds d’innovation en EFTP au Kenya. Cette initiative triennale devrait démarrer au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2019-2020. Elle sera centrée sur les trois piliers essentiels du développement social et économique durable au Kenya : centres d’innovation et de recherche appliquée, égalité des sexes en matière d’EFTP, et recherche-action. Seuls les établissements kenyans tels les polytechniques seront admissibles au financement, mais nous nous attendons à ce que plusieurs d’entre elles demandent à travailler avec des collèges et des instituts canadiens pour entreprendre des travaux de recherche appliquée.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Susan Sproule


Caraïbes : Compétences pour accéder à l’économie verte (CAEV)

CICan espère pouvoir signer l’entente de contribution en février 2019. La première phase des opérations est prévue de débuter en février et se terminer en août 2019. Les consultants et les collèges et instituts retenus comme partenaires seront annoncés à l’automne 2019.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Susan Sproule

Missions à venir

  • Tanzanie : Les 12 et 13 février 2019 à Arusha : des représentants de l’équipe ISTEP de CICan, le partenaires ISTEP et les parties intéressées se retrouveront à Arusha pour participer à la clôture du programme et à la célébration des partenariats ISTEP. Chacun y parlera de ses réalisations, de ses succès et fera par aux autres délégués d’anecdotes et de leçons apprises. On y mettra en commun les moyens mis en œuvre pour améliorer la pérennité des résultats et un réseau non structuré sera constitué pour permettre aux participants de rester en contact après la fin du projet. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Susan Sproule.
  • Alliance du Pacifique : Les 21 et 22 mars 2019 à Santiago, Chili : premier forum thématique du programme ÉPE-Alliance du Pacifique. Il portera sur l’égalité des sexes dans le secteur de l’extraction minière.
  • Fin juin 2019 à Mexico : un second forum centré sur la formation professionnelle technique et la formation dans le secteur de l’extraction minière (dates à confirmer).
  • Octobre 2019 en Nouvelle-Écosse, Canada : un troisième forum axé sur les relations entre les collectivités autochtones et le secteur de l’extraction minière. Les dates de ce forum seront établies en conjonction avec celles du prochain Colloque de CICan sur l’éducation autochtone. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Marie-Josee Fortin

Le point sur les récentes activités

Propositions présentées par CICan

Autonomisation des femmes en Tanzanie par l’amélioration des compétences

En novembre 2018, CICan a soumis à AMC une proposition spontanée concernant une initiative devant se dérouler en Tanzanie avec un budget de 25 millions de dollars. L’initiative dont la réalisation devrait se faire sur sept ans ferait appel à la collaboration d’organismes communautaires et d’établissements d’enseignement tanzaniens (les Folk Development Colleges). Le but visé est d’accroître le taux de participation des femmes aux programmes de formation professionnelle, l’accès de leurs collectivités à la formation – commerciale, professionnelle et aux droits de la personne. Il s’agira aussi d’améliorer les débouchés dans divers secteurs économiques, structurés ou non, par l’offre de services de soutien post-formation pour favoriser l’intégration au marché du travail, comme salariés ou comme travailleurs indépendants. CICan et ses membres travailleront en partenariat avec le ministère de la Formation professionnelle et technique tanzanien (Department of Technical and Vocational Education and Training ou DTVET).

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Susan Sproule

Initiative sénégalaise Mille Femmes : Je suis femme, j’existe, je participe (FEP) :

En novembre 2018, CICan a présenté à AMC une proposition spontanée portant sur la mise en œuvre sur six ans d’un programme visant l’autonomisation des femmes parmi les plus vulnérables et marginalisées du Sénégal. Le but de cette initiative sera d’adapter la formation aux besoins des femmes contribuant à l’économie informelle du Sénégal, en tenant compte de leur vécu et de leur expérience professionnelle pour travailler à la valorisation de leurs compétences tout en les appuyantà mettre sur pied des activités productives dans les secteurs économiques en croissance du pays. Elle vise également l’appui aux capacités des femmes à reconnaître leurs droits en tant que femmes et participantes actives de la vie économique et civique du Sénégal. Il s’agit d’une proposition faisant suite à une demande du gouvernement sénégalais et sa réalisation se fera en partenariat avec le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA).

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Marie-Josee Fortin


Nouvelles initiatives

Protocole d’entente avec l’agence brésilienne responsable du soutien et de l’évaluation de l’enseignement supérieur (CAPES)

En décembre 2018, CICan et l’agence brésilienne responsable du soutien et de l’évaluation de l’enseignement supérieur (CAPES) ont signé un protocole d’entente de 5 ans dont les objectifs sont les suivants :

  • encourager la coopération académique entre les établissements d’enseignement supérieur brésiliens et les établissements canadiens ;
  • offrir de la formation au personnel du CAPES en matière de leadership et de développement de ses activités à l’international ;
  • contribuer à l’amélioration de l’enseignement et de la formation de base au Brésil;
  • offrir de la formation aux enseignants brésiliens des écoles publiques.

Programme de bourses Canada-Brésil (PBCB)

La sélection des candidats du Programme de bourses Canada-Brésil 2019-2020 a eu lieu à la fin décembre 2018. Les bourses ont été attribuées à cinq étudiants; une bourse pour chacune des régions du Brésil. CICan travaille présentement avec les collèges et les instituts qui ont participé à la stratégie de marketing du Brésil pour placer les étudiants. Leur séjour au Canada, d’une durée pouvant aller jusqu’à 16 mois, comprend une formation linguistique, deux semestres d’études postsecondaires et un stage pratique.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Marie-Josee Fortin


Le point sur les programmes d’ÉPE en cours

ÉPE-CARICOM

  • Une ébauche du rapport d’évaluation du programme d’ÉPE-CARICOM a été présentée à AMC en décembre 2018. Le rapport final sera soumis en mars, date à laquelle prendra fin le programme.
  • L’équipe a bien hâte de diffuser, dans le prochain bulletin de la Division des partenariats internationaux, les principaux résultats, les réalisations du programme ainsi que les divers changements qui ont en ont découlés.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Susan Sproule

Alliance du Pacifique
Les responsables du programme ÉPE pour l’alliance du Pacifique lanceront de nouveaux appels de propositions d’ici la fin mars 2019 et annonceront les dates des prochains forums thématiques. Plus de renseignements seront fournis prochainement concernant les prochains forums thématiques et les nouveaux appels de proposition.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Marie-Josee Fortin

Perfectionnement professionnel en matière de leadership/webinaires à venir

  • Le 6 février, 2019 à 10 h (90 minutes)
    Webinaire sur l’Éducation pour l’emploi (en français)
  • Le 17 avril, 2019 @ 13 h (90 minutes)
    Webinaire: Tendances de la mobilité au Canada: exploration des données récentes d’IRCC
  • Du 4 au 8 juillet, 2019 à Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada
    L’Institut de leadership de CICan pour les responsables des affaires internationales (en anglais)
    Cette formation sera dirigée par Ann Buller, présidente du Centennial College. Les détails concernant cette formation devraient être disponibles sous peu. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Paola Ortiz.
  • Novembre 2019
    L’Institut de leadership de CICan pour les responsables des affaires internationales (en français)
    CICan planifie offrir une seconde édition française de cet institut au mois de novembre. Les détails seront disponibles au printemps. Pour toute question, veuillez communiquer avec Paola Ortiz.

Événements et conférences à venir en 2018-2019

Activités de marketing et de recrutement aux Philippines

CICan a le plaisir d’offrir à ses membres deux journées d’activités de développement commercial qui se dérouleront les 1er et 2 mars prochains à Manille, aux Philippines. Cet événement organisé en collaboration avec l’ambassade du Canada à Manille sera centré sur le recrutement d’étudiants, le développement de partenariats et l’élaboration de contrats avec des agents d’éducation, des entreprises partenaires et des organismes du secteur de la formation continue. On s’attend à ce qu’environ 20 établissements membres de CICan participent à ces journées qui viseront essentiellement à promouvoir les collèges et les instituts.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Andrew Champagne


Congrès 2019 de CICan

Le travail de planification du congrès annuel de CICan va bon train et les organisateurs annonceront prochainement les diverses séances prévues à son programme. Le dimanche après-midi, la Division internationale offrira une séance de réflexion sur le thème de l’atténuation des risques. Elle comportera des exercices de simulation sur table en vue d’étudier des enjeux et défis potentiels pouvant avoir une incidence sur les inscriptions d’étudiants de divers pays.

Autres nouvelles

Canada choisi comme fournisseur de services avant l’arrivée

Les services d’établissement avant l’arrivée sont un élément clé du programme d’immigration du Canada.

Ils fournissent aux nouveaux arrivants, y compris les réfugiés, des renseignements et du soutien en matière d’établissement pour les aider, avant leur arrivée, à prendre des décisions éclairées à propos de leur nouvelle vie au Canada, par exemple comment se préparer à la recherche d’emploi. Pour contribuer à la prestation de ces importants services, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) fournira un financement de 18,4 millions de dollars à Collèges et instituts Canada (CICan).

CICan fait partie des 4 fournisseurs de services de réception qui offriront à des clients de la catégorie de l’immigration économique et du regroupement familial avant l’arrivée de l’orientation, des services d’aiguillage et des renseignements au niveau national.

Pour en savoir plus, cliquez ici.