Partenariats internationaux

Main Content

Science sans frontières

Le projet Science sans frontières (SSF) est connu au Brésil sous le nom de Ciencia sem Fronteiras (CsF), un projet dans lequel des étudiants sont recrutés pour prendre part à des échanges internationaux. Il a pour but d’encourager la formation des étudiants brésiliens dans les meilleurs établissements d’enseignement et les meilleurs centres de recherche étrangers. Il vise à encourager l’internationalisation de la science et de la technologie, à stimuler les études et la recherche des étudiants brésiliens à l’étranger, à multiplier les échanges et à accroître la mobilité des étudiants au premier cycle ainsi qu’au niveau doctoral et postdoctoral.

Le développement des STIM

Lancé en 2011, SSF est principalement financé par le gouvernement du Brésil. La première cohorte devait compter, d’ici 2015, 101 000 étudiants brésiliens ayant entrepris des études dans le secteur des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM). Durant cette période, le gouvernement brésilien a financé 75 000 bourses, le secteur privé en ayant financé 26 000 autres. En juin 2015, la présidente Dilma Rousseff a annoncé le lancement d’une seconde phase du projet, qui permettra à une nouvelle cohorte de 100 000 étudiants brésiliens de poursuivre des études en STIM à l’étranger.

SSF est mis en œuvre par la Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior (CAPES), un organisme gouvernemental brésilien. La CAPES a demandé à CICan d’administrer le projet au Canada. Avec le soutien de l’important réseau d’établissements que compte CICan, les étudiants participant à SSF ont pu être acceptés dans des établissements membres de l’organisation où ils ont bénéficié d’études linguistiques et autres, puis réalisé un stage.

Les bourses SSF sont principalement destinées aux étudiants et chercheurs brésiliens et comprennent des études de premier cycle pendant une période d’un an; des stages au niveau du doctorat; des études à plein temps au niveau du doctorat; des études postdoctorales et un enseignement supérieur professionnel; de la recherche de niveau supérieur; et l’occupation de postes de chercheur/universitaire invité à l’étranger. Aucune bourse précise ne s’adresse aux étudiants brésiliens au niveau de la maîtrise. Le programme donne également l’occasion à des personnes de l’étranger d’effectuer de la recherche au Brésil.

Le projet s’est déjà avéré très fructueux et a connu une expansion en 2014, année durant laquelle 32 collèges de tout le pays ont accueilli 620 étudiants brésiliens.

En bref

  • 101,000 étudient les STIM
  • 100,000 nouvelles bourses ont été annoncées en juin 2015.
  • SSF vise à stimuler l’innovation et à établir des partenariats internationaux.
  • Les étudiants qui prennent part à SSF étudient l’anglais ou le français (2 mois), les autres disciplines (8 mois) à l’étude, puis effectuent un stage pratique (4 mois).
  • Selon les annonces faites en 2012, le Canada aurait accueilli à ce jour 12 000 étudiants brésiliens au niveau du premier cycle ainsi qu’au niveau doctoral et postdoctoral.
  • Le Canada figure en nombre des trois principaux partenaires de ce projet.

Financement

SSF ou CsF est financée par le gouvernement brésilien. Il s’agit d’un projet de collaboration du ministère de l’Éducation et du ministère de la Science et de la Technologie brésiliens, par le biais de leurs organismes subventionnaires respectifs, à savoir la Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior (CAPES), agence fédérale brésilienne de soutien et d’évaluation des études supérieures, et le Conseil national brésilien de développement technologique et scientifique.