Partenariats internationaux

Main Content

La jeunesse africaine au travail – Kenya : favoriser l’employabilité des jeunes grâce à l’enseignement et à la formation techniques et professionnels (EFTP)

Le projet La jeunesse africaine au travail – Kenya : favoriser l’employabilité des jeunes grâce à l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) est le fruit d’un partenariat entre Collèges et instituts Canada (CICan), la Fondation Mastercard, le ministère de l’Éducation du Kenya et le secteur privé.

Le projet renforcera la qualité et la pertinence des établissements et des systèmes d’EFTP au Kenya pour les principaux secteurs de croissance économique identifiés dans le plan Big Four du gouvernement kenyan (fabrication, soins de santé universels, sécurité alimentaire, logements abordables) et le secteur numérique. Le projet encourage les partenariats entre établissements kenyans et canadiens pour créer des centres d’excellence en EFTP. Ces centres visent à faciliter la participation des jeunes, et en particulier des jeunes femmes, à des programmes de formation aux compétences adaptées au marché afin d’accroître le nombre de jeunes kenyans occupant un emploi digne et valorisant.

Le projet d’EFTP La jeunesse africaine au travail – Kenya mise en particulier sur l’élaboration de programmes d’études axés sur les compétences, la formation initiale et continue des formateurs, l’évaluation et la reconnaissance des acquis, la prestation de programmes d’études sur les aptitudes et l’employabilité, ainsi que la création de stages. Le projet répond également à la nécessité de disposer de milieux d’apprentissage sûrs pour accroître la participation des jeunes, en particulier des jeunes femmes, à des formations débouchant sur un emploi.

Le projet vise trois grands objectifs à atteindre de manière intégrée :

  1. Les établissements d’EFTP offrent des cours d’éducation et de formation axées sur les compétences de haute qualité et liés aux besoins du marché du travail.
  2. Des formateurs d’EFTP compétents sur le plan technique utilisent les méthodes d’éducation et de formation axées sur les compétences pour offrir des programmes d’études actualisés.
  3. Des parcours sont créés pour passer du chômage à l’emploi grâce à la formation

En bref

  • Le projet sera mis en œuvre sur 5 ans (2020-2025).
  • Les intervenants du projet travailleront avec 26 centres d’excellence, soit 11 écoles polytechniques nationales et 15 autres établissements de premier plan en EFTP.
  • Afin d’accroître la portée nationale du programme, 75 autres établissements de formation participeront au moyen d’une structure institutionnelle de mentorat.
  • Secteurs ciblés : sécurité alimentaire, soins de santé, fabrication, logement et secteur numérique