Partenariats internationaux
Sub Menu

Main Content

Essor du secteur privé par l’éducation pour l’emploi (ESP-ÉPE)

Le projet Éducation pour l’emploi (ÉPE) mis en œuvre au Sénégal sous le titre Essor du secteur privé par l’éducation pour l’emploi (ESP-ÉPE) appui l’expansion du secteur privé sénégalais en développant des programmes de formation qui tiennent compte des besoins du marché du travail. Il est axé sur trois secteurs prioritaires : l’agriculture, l’exploitation minière et la géomatique.

Offert en partenariat avec le Ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat du Sénégal, ESP-ÉPE contribue à améliorer les locaux et l’équipement pédagogique afin d’offrir aux étudiants et aux étudiantes des formations professionnelles, permettant de mieux préparer les jeunes à l’emploi. Il aide aussi les établissements d’enseignement et de formation professionnels et techniques (EFPT) à acquérir une plus grande autonomie et à améliorer leurs approches en matière de gouvernance et de gestion. Le projet leur permet de recevoir un soutien pour élaborer les programmes d’études dans les domaines prioritaires. Il appuie aussi la formation pédagogique des formateurs, et aide les établissements participants à obtenir l’équipement nécessaire aux formations ciblées.

Partenariats public-privé

L’ESP-ÉPE Sénégal approfondit les liens entre le secteur privé et le secteur de l’EFPT afin de répondre aux besoins du marché du travail. La participation du secteur privé permet de s’assurer que les établissements fournissent aux étudiants les compétences exigées sur le marché local. Par l’entremise de ses comités «formation-emploi», le projet vise également à accompagner les étudiants sortants dans leur recherche d’emploi et à leur fournir les outils nécessaires pour améliorer leurs compétences en entrepreneuriat.

De plus, et comme c’est le cas dans tous les programmes ÉPE auxquels participe CICan, l’ESP-ÉPE favorise l’accès à des emplois de qualité pour les femmes et les filles en proposant des mesures incitatives pour améliorer l’accès et favoriser leur maintien en formation technique supérieure. Outre l’accent mis sur l’égalité des sexes, le projet a aussi pour objectif de prendre en considération les préoccupations liées à la protection de l’environnement, à la gestion du risque, à la coordination entre tous les intéressés de même qu’à la promotion d’une bonne gouvernance.

En bref

  • Programme lancé en 2014 se terminant en mars 2021 
  • Partenaire institutionnel : Ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat (MEFPA) 
  • 36 programmes de formation technique développés et dispensés dans les établissements de formation technique sénégalais 
  • Le projet met en relation 15 collèges et cégeps canadiens et 14 établissements de formation technique sénégalais  
  • ESP-EPE favorise l’autonomisation des filles en proposant des mesures incitatives pour améliorer leur accès en formation technique supérieure, favoriser le maintien aux études et appuyer leur insertion dans des emploi de qualité 
  • Le projet permettra de former environ 13 500 étudiants et étudiantes sénégalais et 250 formateurs sur 10 ans

Financement

L’ESP-ÉPE Sénégal est financé par le gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada à hauteur de 20 millions de dollars canadiens sur six ans, dont 8 millions en achat d’équipement pédagogique de pointe. ESP-EPE compte également sur une contrepartie du gouvernement sénégalais à hauteur de 5 milliards de FCFA (12 millions $Can) pour la construction et la réhabilitation des infrastructures.