Partenariats internationaux

Main Content

Compétences pour accéder à l’économie verte (CAEV)

Les îles des Caraïbes sont parmi les régions du monde les plus vulnérables au changement climatique, ce qui met leur économie, leur environnement et leur population en péril. Le programme Compétences pour accéder à l’économie verte (CAEV) aidera le Belize, la Dominique, la Grenade, la Guyana, la Jamaïque et Sainte-Lucie à devenir plus résilients en soutenant la formation à l’enseignement technique et professionnel (EFTP) axée sur la demande dans des secteurs économiques clés associés au changement climatique dans les Caraïbes.  

Le programme CAEV vise à accroître la capacité des établissements de formation locaux à offrir des programmes de formation aux compétences tenant compte des spécificités des genres et qui répondent aux besoins économiques et environnementaux de la région, en mettant à profit l’expertise des collèges et instituts canadiens. Il encourage également la participation des adolescentes et des femmes, des jeunes et des populations vulnérables dans les domaines de l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) axés sur la demande. En fin de compte, cela entraînera une participation accrue des petites et moyennes entreprises (PME) en matière de développement, de formation et de certification de la main d’oeuvre, tout en tenant compte de l’équité entre les genres. 

En bref

  • Le programme est d’une durée de 5 ans (2019-2024).
  • Environ 1 080 étudiants (540 filles / 540 garçons) bénéficieront directement de la formation dans les domaines de la gestion de l’eau et des côtes, de l’écotourisme, de l’agriculture et de la construction.
  • CAEV augmentera la participation d’au moins 30 petites et moyennes entreprises afin de développer, de former et de certifier la main-d’œuvre locale, tout en tenant compte de l’équité entre les genres.
  • Le programme appuie la politique canadienne d’assistance internationale féministe, en particulier le domaine d’action de la dignité humaine.
  • But ultime : Une main-d’œuvre plus qualifiée pour l’emploi dans les secteurs économiques clés associés au changement climatique dans six pays des Caraïbes.

Financement

Ce projet d’une valeur de 15 millions de dollars est financé par le gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada.