Partenariats internationaux

Main Content

Éducation pour l’emploi

Les programmes d’Éducation pour l’emploi (ÉPE) de CICan sont conçus pour appuyer la multiplication des occasions d’apprentissage pratique culturellement et géographiquement adapté pour les étudiants des régions où ils sont mis en œuvre, et d’en faire bénéficier leur économie locale. Ils ont pour but de favoriser l’expansion du secteur privé par le biais de la formation des étudiants et l’apport d’un soutien aux secteurs économiques qui affichent une pénurie d’ouvriers qualifiés et un manque d’entrepreneurs. En intégrant les besoins du marché du travail à l’éducation appliquée, ces programmes d’ÉPE fournissent aux régions concernées un système d’enseignement et de formation professionnels et techniques régi par la demande qui permet à davantage de diplômés d’obtenir un emploi.

Lutter contre la pauvreté, transformer des vies

Chaque programme d’ÉPE contribue à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté dans les pays où ils sont mis en œuvre en faisant correspondre les compétences de la main-d’œuvre locale aux besoins du marché du travail. Selon les estimations, 80 % des emplois à pourvoir à l’échelle de la planète requièrent un système d’EFPT solide, qui donne aux étudiants un accès direct à une profession ou un métier. Les employeurs constatent de plus en plus une inadéquation entre leurs besoins en ressources humaines et les formations offertes dans les établissements d’enseignement. Grâce aux programmes d’ÉPE, les établissements d’enseignement ont la possibilité de travailler en partenariat avec des collèges et instituts canadiens pour améliorer leurs prestations tant au niveau du contenu des programmes d’études qu’à celui de la formation du personnel enseignant. Ce travail de partenariat leur permet également d’améliorer leurs politiques éducatives par la défense des droits.

L’ÉPE fournit un appui :

  • au niveau ministériel en appuyant des réformes stratégiques pour mieux adapter la formation aux réalités du monde du travail;
  • au niveau des établissements en renforçant leur capacité de concevoir et d’offrir des programmes de formation axés sur les compétences en demande et en appuyant le développement de compétences en gestion et direction d’entreprise;
  • aux niveaux régional, national et international, en créant des réseaux qui stimulent la diffusion efficace des connaissances, du savoir-faire, des bonnes pratiques et des innovations.

En bref

  • On compte actuellement 3 000 employeurs et entrepreneurs qui travaillent avec des établissements à l’élaboration de programmes de perfectionnement professionnel régis par la demande et offrent des possibilités de stage aux diplômés.
  • Au total, ce sont 75 partenariats d’enseignement et de formation qui ont été conclus dans 18 pays de la région andine, des Antilles et d’Afrique, entre 80 collèges canadiens et 82 établissements de pays en voie de développement.
  • En Afrique, on compte 700 enseignants, 250 fonctionnaires et 175 dirigeants d’établissement qui ont été formés ou qui sont en cours de formation en vue de l’élaboration et de la prestation de programmes de formation professionnelle répondant directement aux besoins de l’industrie.

Financement

Les programmes ÉPE sont financés par le gouvernement du Canada par le biais d’Affaires mondiales Canada.