Pouvoir réussir

Main Content

Compétences essentielles

Depuis ses tout débuts, Collèges et instituts Canada (CICan) s’est illustré comme étant un véritable meneur en matière d’éducation, de formation et d’innovation. L’institution prône l’importance de la mise en place de programmes d’alphabétisation ainsi que la recherche et la formation sur les compétences essentielles. CICan estime que les compétences essentielles sont nécessaires afin que les gens puissent réussir leurs études et connaître du succès au travail et dans la vie. Ce sont les assises sur lesquelles repose l’apprentissage de toutes les autres compétences. Elles sont fondamentales afin d’aider les individus à évoluer et à s’adapter aux changements en milieu de travail. Depuis plus de 20 ans, CICan a parrainé des formations stratégiques sur les compétences essentielles en collaboration avec ses partenaires éducatifs.

Les projets les plus récents sont énumérés en premier :

  • Développer une approche-cadre nationale en compétences essentielles : Chercher l’harmonie, respecter la diversité
  • Les collèges et instituts du Canada et les compétences essentielles en milieu de travail : Agir avec la communauté
  • Compétences essentielles pour les nouveaux immigrants
  • Les compétences essentielles et les PME : les collèges communautaires et les chambres de commerce joignent leurs forces
  • L’intégration des compétences essentielles dans les pratiques des ressources humaines en milieu de travail

Visitez notre bibliothèque de ressources sur les compétences essentielles

En bref

  • Les compétences essentielles sont mises à profit sous diverses formes et à différents niveaux de complexité dans le cadre de la quasi-totalité des fonctions. Celles-ci sont: lecture; rédaction; calcul; communication orale; capacité de raisonnement; travail d’équipe; utilisation de documents; l’informatique; et formation continue.
  • Les compétences essentielles sont mesurées sur une échelle d’importance de leur maîtrise et graduée de 1 à 5.
  • Au Canada, la plupart des postes de premier échelon et bien rémunérées exige minimalement un niveau 3 de compétences essentielles.
  • La moitié des Canadiens en âge de travailler ne possèdent pas un niveau 3.

Financement

Ressources humaines et Développement des compétences Canada