COVID-19

Main Content

25 mars 2020

Mises à jour sur la COVID-19 pour les étudiants internationaux et les divisions des affaires internationales

Alors que le monde entier réagit à la pandémie de la COVID-19, nous continuons nos activités de plaidoyer en votre nom auprès d’Immigration, réfugies et citoyenneté Canada (IRCC) afin d’assurer que vos préoccupations et celles de vos étudiants soient entendues et traitées en temps opportun et de manière flexible. Voici ce que nous avons pu vérifier :

En ce qui concerne les voyages et la fermeture des frontières :

  • Le soir du vendredi 20 mars, IRCC a publié un communiqué confirmant que « des exemptions aux restrictions de voyage aérien s’appliqueront aux étrangers qui se sont déjà engagés à travailler, à étudier ou à s’établir au Canada, et les déplacements de ces personnes seront considérés comme des voyages essentiels dans le contexte des restrictions aux frontières terrestres ». Ces exemptions incluent « les étudiants étrangers qui avaient un permis d’études valide, ou qui avaient demandé un permis d’études et qui avaient vu leur demande approuvée quand les restrictions de voyage sont entrées en vigueur le 18 mars 2020 ».

En ce qui concerne les autorisations de travail postdiplôme :

  • Les lignes directrices actuelles d’IRCC indiquent que la prestation de cours en ligne offerts de manière exceptionnelle en raison de la COVID-19 n’aura aucune incidence sur l’éligibilité au programme de permis de travail postdiplôme (PTDP). De plus, nous nous attendons à ce que les étudiants internationaux au Canada qui ne sont pas en mesure de maintenir le statut d’étudiant à temps plein au courant de chaque session académique pour des raisons reliées à la COVID-19 restent toutefois admissibles au programme de PTDP, conformément aux autres conditions du programme. Nous demandons que ces exemptions s’appliquent également aux étudiants internationaux qui sont présentement en dehors du Canada et qui sont déjà inscrits à des programmes qui seront désormais offerts, en totalité ou en partie, en ligne. Nous cherchons à obtenir davantage de précisions à cet effet.
  • Étant donné que les étudiants n’ont aucun contrôle sur les restrictions liées à la COVID-19, nous nous attendons à ce que les étudiants internationaux autorisés à travailler sur campus ou en dehors seront toujours autorisés à le faire, quel que soit leur statut d’inscription. Cependant, ils resteront soumis aux restrictions sur le nombre d’heures de travail autorisées.

En ce qui concerne le traitement des permis de travail et d’études :

  • Des représentants d’IRCC nous affirment que le personnel continue à traiter les demandes de permis. De plus, les dates limites pour fournir les documents exigés ont été reportées. Toutefois, la prestation de services a été, et restera, sérieusement affectée par la réduction du personnel au ministère. Nous continuons également nos efforts de plaidoyer auprès d’IRCC sur les moyens alternatifs de collecte de données biométriques et d’attestation de compétences linguistiques, autant pour les demandes régulières que dans le cadre du Volet direct pour les études.
Pour en savoir plus et pour rester informés, consultez régulièrement la page Incidence qu’a le COVID-19 sur les activités à IRCC.

Poursuite des projets

Nous reconnaissons qu’un bon nombre d’entre vous participent à nos projets au Canada et à l’international. À ce sujet, nous travaillons avec nos bailleurs de fonds afin d’assurer une certaine flexibilité dans l’évaluation des résultats et nous entretenons régulièrement avec les ministères fédéraux concernés. Nous avons aussi recommandé de reporter à l’automne le lancement du programme pilote de mobilité étudiante vers l’étranger.

Entre temps, nos programmes à l’international se poursuivent avec un nouvel appel à proposition pour le projet Young Africa Works (La jeunesse africaine au travail) : l’employabilité des jeunes grâce à l’EFTP au Kenya en partenariat avec la Fondation Mastercard.

C’est une période difficile et incertaine pour l’ensemble du secteur de l’éducation internationale au Canada. Soyez assuré que nous continuerons de plaider en faveur de la flexibilité et que nous ferons tout notre possible pour vous tenir au courant.