Mobilité étudiante

Main Content

Mobilité étudiante

En bref

  • Actuellement, le nombre d’étudiants canadiens du palier postsecondaire à suivre au moins un trimestre d’études à l’étranger est inférieur à 3 %.
  • En 2018, plus de 280 000 étudiants internationaux détenaient un permis d’étude pour étudier dans un collège ou un institut canadien.
  • Les demandes pour un permis d’étude afin de s’inscrire à un collège ou un institut ont augmenté plus rapidement que pour n’importe quel autre niveau d’étude (de 319% entre 2014 et 2018) et représentaient 44% de toutes les demandes en 2018.
  • CICan joue un rôle de facilitateur dans le projet PathPro lancé par le ministère de l’Éducation chinois qui vise à encourager les échanges et la mobilité entre les établissements d’enseignement chinois et canadiens.

Au Canada, les étudiants du secteur postsecondaire peuvent bénéficier de toute une série de voies d’accès à l’emploi. Des milliers d’ententes d’articulation ont été conclues entre des collèges, des instituts et des universités pour favoriser la transférabilité des acquis d’un établissement d’enseignement postsecondaire à un autre. Cette souplesse permet aux étudiants de choisir la voie la plus adaptée à leurs besoins et à leurs centres d’intérêt ainsi qu’aux exigences de leurs futurs employeurs.

trans-image

Dans l’ensemble du pays, on a accru les efforts pour améliorer la mobilité étudiante au sein de chaque système d’éducation postsecondaire et d’un système à l’autre, ainsi que pour simplifier les voies de passage de l’un à l’autre pour les apprenants. Les collèges et instituts jouent un rôle clé dans ce processus et offrent depuis longtemps à leurs apprenants des solutions adaptées en partenariat avec diverses parties intéressées.

La mobilité internationale

À mesure que le Canada et les employeurs cherchent à se constituer une main-d’œuvre concurrentielle dans un contexte de mondialisation, l’extension de cette mobilité à l’extérieur des frontières devient une préoccupation de plus en plus importante. Les collèges et instituts encouragent depuis nombre d’années cette mobilité étudiante et forgent à cet effet des ententes internationales avec des partenaires du monde entier. CICan continue également à faire valoir la nécessité d’apporter un soutien gouvernemental additionnel aux programmes de mobilité étudiante à l’échelle internationale.

CICan et la Banque Scotia

Partenaires du recrutement à l’étranger

Le programme CPG de la Banque Scotia permet aux étudiants internationaux de répondre aux exigences des lignes directrices d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada concernant la demande de permis d'études et leur donne accès à des fonds pour aider à payer leurs frais de subsistance au Canada. CICan et la Banque Scotia visent à créer un environnement où les étudiants internationaux peuvent à la fois, atteindre leurs propres objectifs, se sentir comme chez eux et mieux contribuer à la croissance économique et au développement du Canada. CICan et la Banque Scotia développent également un projet pilote de mobilité internationale pour les étudiants canadiens. Ce programme donnera aux étudiants canadiens la possibilité de voyager, d'étudier et de travailler à l'étranger pour acquérir des compétences et des expériences internationales et interculturelles. Cette expérience aura un impact positif sur leur carrière, leur employeur, leur communauté et sur le développement économique du Canada.