Compétences professionnelles avancées pour l’emploi

Main Content

Compétences professionnelles avancées pour l’emploi

Les collèges et instituts du Canada ont évolué pour devenir des fournisseurs extrêmement sophistiqués de services éducatifs et de recherche. Ils sont à présent à l’avant-garde du progrès dans un très grand nombre de secteurs. Les besoins actuels de la main-d’œuvre changent très rapidement, ce qui nécessite la mise en place de programmes de formation souple, conçus pour répondre aux besoins des employeurs et des collectivités qu’ils desservent. Les collèges et instituts offrent un large éventail de titres de compétences pour répondre à ces besoins, des diplômes et des certificats sanctionnant les formations courtes aux baccalauréats sans oublier les maîtrises et les programmes de spécialisations post-diplômes. Le grand choix de titres de compétences qu’ils offrent et la rapide adaptation de leurs programmes aux besoins économiques actuels leur assurent une place de choix comme fournisseurs de compétences avancées au Canada.

skills-dev-image

L’apprentissage en milieu de travail

Un des éléments essentiels pour fournir aux étudiants des compétences commercialisables consiste à leur donner l’occasion de travailler avec leurs futurs employeurs. Grâce aux solides relations établies avec les employeurs des régions qu’ils desservent, les collèges et instituts offrent à leurs étudiants tout un éventail de possibilités d’apprentissage en milieu de travail, que ce soient par le biais de programmes d’alternance travail-études, de stages en entreprise ou de programmes d’apprentissage proprement dit, ou encore par le biais de stages pratiques, de projets de recherche appliquée ou du service communautaire. L’expérience que procurent ces différentes possibilités fait partie intégrante de la plupart des programmes de formation et permet aux étudiants de mettre en pratique leurs acquis en situation réelle.

Ajuster les compétences aux besoins du marché du travail

Les collèges et les instituts ont pour constante préoccupation de voir à ce que les compétences acquises par les étudiants en salle de classe correspondent aux besoins de l’industrie et des collectivités locales. Pour ce faire, il est important qu’ils consultent les employeurs et qu’ils fassent appel à eux pour définir les programmes d’études et les possibilités de stage pratique. Il est tout aussi primordial qu’ils aient accès à des données fiables et à jour concernant l’offre et la demande sur le marché du travail.
Le milieu des affaires, l’industrie et les établissements d’enseignement postsecondaire s’entendent tous sur le fait que l’amélioration de l’information relative au marché du travail est une priorité. Il s’agit d’offrir une information plus juste concernant les besoins et les possibilités en matière d’emploi dans tous les secteurs de l’économie. Il s’agit aussi de répondre au besoin crucial de combler les lacunes dans les données relatives à l’offre, en particulier pour les collèges et instituts. Pour y parvenir, il faut obtenir un soutien du gouvernement fédéral afin d’être en mesure d’améliorer les données recueillies au sujet des collèges et instituts publics et de saisir les données relatives à tous les étudiants et diplômés. Il est aussi nécessaire de recueillir des données sur les frais de scolarité en cours dans les collèges et instituts et de procéder à une normalisation des points de données pour l’ensemble de l’enseignement postsecondaire.

Pour disposer d’un marché du travail qui fonctionne bien et avoir, de façon plus générale, une solide économie canadienne, il est essentiel de disposer de données fiables et utiles concernant les emplois.
Conseil canadien des affaires, Labour market information : an essential part of Canada’s skills agenda, 2016 (en anglais uniquement)