Main Content

Le succès des collèges canadiens auprès des apprenants défavorisés mis en vedette lors du congrès de l’UNESCO-UNEVOC sur les compétences

Ottawa, 17 octobre –L’accès à une formation axée sur l’employabilité est critique pour assurer le succès et la stabilité économique des apprenants défavorisés. Collèges et instituts Canada (CICan) a profité de sa participation au congrès sur les compétences de travail et de vie de l’UNESCO-UNEVOC, tenu à Bonn en Allemagne, pour partager l’expertise canadienne en la matière. L’association a présenté à ses partenaires les programmes, les services de soutien et les innovations mis en place par les collèges canadiens pour améliorer l’accès à l’enseignement postsecondaire et a discuté de leur potentielle application internationale.

Ce congrès sur les compétences de travail et de vie se penche sur le double défi de rendre les jeunes employables et d’améliorer le développement des compétences. CICan y a lancé le rapport Un maximum de possibilités pour les apprenants défavorisés ou inadéquatement préparés aux études pour démontrer comment les initiatives visant une meilleure accessibilité qui sont offertes par les collèges, instituts et polytechniques au Canada peuvent améliorer la vie des gens.

« Le programme de formation à l’intention de jeunes parents au College of the Rockies, comme d’autres initiatives similaires, est un excellent exemple de comment l’amélioration des compétences essentielles et le soutien des familles peuvent encourager les jeunes à compléter l’école secondaire et à se préparer aux études postsecondaires », affirme Denise Amyot, présidente-directrice générale de CICan et présidente de la World Federation of Colleges and Polytechnics (WFCP). « Réduire les obstacles qui empêchent les jeunes à commencer et à terminer des études postsecondaires est critique pour améliorer la confiance en soi, le succès professionnel et la prospérité économique. »

Ce rapport représente une ressource précieuse pour les collègues internationaux de CICan et met en lumière une grande diversité de programmes offerts par les collèges et instituts canadiens pour aider les jeunes et d’autres apprenants défavorisés à surmonter les obstacles à l’emploi. Les programmes canadiens sont adaptés aux besoins spécifiques de groupes sous-représentés, comme les jeunes défavorisés, les nouveaux arrivants, les personnes avec un faible niveau de littératie, les apprenants autochtones et les jeunes et adultes sous-employés qui veulent réintégrer la population active après un accident ou la perte de leur emploi.

« Les collèges et instituts du Canada offrent des approches uniques et concrètes pour impliquer les jeunes et créer des occasions de succès pour les apprenants défavorisés », déclare Shyamal Majumdar, directeur de l’UNESCO-UNEVOC. « Collèges et instituts Canada est un partenaire international important et nous sommes ravis que cette association ait choisi de présenter ses résultats ici à Bonn. »

disadvantaged-learners-pressrelease

De gauche à droite: Daniel Labillois responsable du Centre UNEVOC du Cégep de la Gaspésie,
Pierre-Luc Gagnon, chercheur au CIRADD (CTTT du Cégep de la Gaspesie), Isaak Chamberland, étudiant au Cégep de la Gaspésie et des Îles et Marie-Josée Fortin, directrice des partenariats internationaux à CICan

À propos de CICan

CICan est la voix nationale et internationale des collèges, cégeps, instituts et polytechniques publics du Canada. L’association travaille avec les secteurs industriel et social pour enseigner à 1,5 million d’apprenants de tous les âges et de tous les milieux dans des campus desservant plus de 3000 collectivités urbaines, rurales et éloignées. CICan opère actuellement dans 29 pays grâce à 13 bureaux de par le monde. Grâce au soutien de la Commission canadienne pour l’UNESCO, CICan est le centre UNEVOC pancanadien et le leader du regroupement des centres UNEVOC d’Amérique du Nord.

À propos de UNESCO-UNEVOC

Le Réseau UNEVOC est une plate-forme mondiale de pointe pour l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) ayant pour objectif de renforcer la coopération Sud-Sud et Nord-Sud-Sud. Le Réseau, sous la coordination de le Centre international UNESCO-UNEVOC, est constitué de Centres UNEVOC mis en place dans des établissements d’EFTP et servant de points de convergence pour la fourniture de services et de plates-formes de coopération internationale et régionale en EFTP.

-30-

Renseignements :
Shawn Dearn
Directeur des communications
Collèges et instituts Canada
613 746-2222, poste 3123
Twitter : @CollegeCan