Partager connaissances et espoir: nouvelle approche des services sociaux
Sub Menu

Main Content

Partager connaissances et espoir: nouvelle approche des services sociaux

Durham College, Ontario

C’est un paradoxe du travail social que les services voués à aider les gens à se remettre sur pied et à vivre de manière autonome leur soient « livrés ». Leurs besoins sont évalués par d’autres, ce qui leur convient le mieux est déterminé par des politiques qui sont décidées loin de leur quotidien et de leur circonstances personnelles.

Un vent de changement s’immisce pourtant, grâce à une démarche d’innovation sociale qu’on appelle la coproduction, où le fournisseur de service devient plutôt un catalyseur et un facilitateur. Ce besoin en matière de services n’est pas déterminé par un fournisseur. Au contraire, des professionnels et les personnes desservies, ainsi que leurs familles, travaillent sur un même pied et en réciprocité afin de décider de ce qui convient le mieux. La coproduction reconnaît que les connaissances découlant de l’expérience personnelle sont aussi importantes que l’expertise professionnelle pour comprendre les besoins d’une personne ou de sa famille.

Cela n’est guère facile de passer d’un mode classique à la coproduction. Cependant, un changement aussi profond du modèle de service demande de la recherche et une planification attentive. Pour cette raison, le personnel des Services sociaux de Durham ainsi que le personnel facultaire et des étudiants en services sociaux de Durham College ont réalisé une revue de littérature et une analyse du milieu. Ils ont interviewé des leaders de la collectivité afin de réunir leurs impressions et leurs perspectives sur la coproduction et son utilisation dans les programmes sociaux.

Le rapport qui émane de cette collaboration expose comment ces derniers définissent la coproduction, son histoire et ses bénéfices. Il décrit également ses enjeux, les obstacles rencontrés lorsqu’elle est déjà utilisée.

Le rapport souligne que, si la mise en œuvre de la coproduction présente des défis professionnels, organisationnels et d’évaluation, les programmes sociaux livrent de meilleurs résultats et les services gagnent en efficience. Il relève en outre que les personnes se sentent encapacitées et parties prenantes lorsqu’elles participent au processus de livraison d’un service.

Quatre dirigeants dont les organisations ont adopté la coproduction ont aussi été interviewés. Ils conviennent qu’il n’existe pas une définition de la coproduction ni un modèle unique. Ils la décrivent comme un continuum de pratiques et un éventail d’activités partageant deux caractéristiques : elle reconnaît les connaissances, compétences et expertises des bénéficiaires des services et elle inclut les utilisateurs dans tous les aspects de la livraison des services.

La coproduction continue d’être utilisée dans plusieurs services publics et il faudra approfondir la recherche pour comprendre le modèle et les circonstances favorisant sa réussite. Les Services sociaux de la région de Durham constituent un site idéal pour un prochain projet pilote sur la coproduction.

Funding: Ontario Human Capital Research and Innovation Fund
Partners: Regional Municipality of Durham

About Durham College
At Durham College, the student experience comes first. With campuses in Oshawa and Whitby, Ont. along with a learning site in Pickering, the college offers more than 140 market-driven, full-time post-secondary programs in areas including culinary, hospitality, tourism, farming, horticulture, business, information technology, science, skilled trades, renewable energy, emergency services, … Lire plus