Mozilla Webmaker en thaï et en russe
Sub Menu

Main Content

Mozilla Webmaker en thaï et en russe

Seneca College of Applied Arts and Technology, Ontario

Rendre les logiciels populaires accessibles aux non-anglophones n’est pas chose facile pour les développeurs de programmes informatiques.

Pour localiser son logiciel Webmaker, Mozilla s’est tourné vers le CDOT (Centre for Development of Open Technology), le centre de développement de technologies ouvertes du Seneca College. Les chercheurs en technologies ouvertes de cet établissement travaillent avec Mozilla sur de nombreux projets qui permettent d’augmenter les possibilités du Web. L’hétérogénéité de sa population étudiante procurait au collège un atout important pour ce projet de développement. Le Seneca College attire des étudiants de partout dans le monde, qui amènent avec eux leur bagage linguistique et culturel.

L’équipe de recherche du CDOT a mobilisé des étudiants pour internationaliser et localiser Webmaker, la plateforme de littéralité web de Mozilla, afin de la rendre accessible dans d’autres langues que l’anglais, comme le thaï, l’arabe, l’ukrainien et le russe. La localisation est le processus permettant d’adapter un logiciel pour le rendre utilisable en d’autres langues, notamment celles qui utilisent des caractères non latins (comme le thaï ou le russe). L’internationalisation permet ensuite de faciliter la traduction et la maintenance du logiciel.

Ali Al Dallal, développeur à la Fondation Mozilla et diplômé en TIC du Seneca College, est en première ligne des efforts de localisation et d’internationalisation du CDOT et intervient dans plusieurs sous-projets de Mozilla, dont Popcornmaker, Appmaker et X-Ray Goggles.

« La localisation et l’internationalisation des logiciels sont des opérations extrêmement importantes : elles permettent aux utilisateurs du monde entier de bénéficier d’un niveau de qualité tout aussi élevé en matière de logiciel. Le CDOT du Seneca et Mozilla m’ont donné la chance de jouer un grand rôle dans tout cela, et c’est une expérience formidable. » affirme Ali Al Dallal.

Le Seneca College s’est donc trouvé une nouvelle force, et pour en tirer encore mieux parti, il examine la possibilité de coordonner les activités mondiales de localisation pour Mozilla ainsi que d’autres partenaires du secteur privé. L’expérience acquise avec Mozilla peut être reproduite et servir à aider d’autres partenaires à adapter leurs produits pour le marché mondial.

Funding: Les Subventions de renforcement de l’innovation (RI)
Partners: Mozilla Foundation

About Seneca College of Applied Arts and Technology
Toronto's Seneca College is a public college with campuses throughout the Greater Toronto Area. The institution prides itself on offering more than an education for its students, as it offers partnerships industry leaders, the latest computer technology, a variety of class sizes, and flexible education options. Seneca offers career-focused programs … Lire plus